Cette semaine, focus sur le Kéfir de fruits avec 3 articles pour vous faire découvrir ses bienfaits, la recette et comment le conserver.

Après le foie gras, la bûche, la galette des rois, le tout bien arrosé, notre microbiote souffre, notre système immunitaire aussi.

La solution, prendre des probiotiques pour rééquilibrer et renforcer tout ça. Et pour changer des probiotiques en capsules, pourquoi ne pas essayer le kéfir de fruits ?

Déjà, qu’est-ce que le kéfir de fruits ? Le kéfir se prépare avec des grains de kéfir, comme sur la photo. Et c’est surtout un aliment vivant !

En effet, les grains de kéfir sont constitués d’un agglomérat de micro-organismes qui vivent en symbiose : bactéries, levure, ferments. Ce qui en fait donc un super probiotique. 

On utilise le kéfir, entre autres, pour ses effets bénéfiques sur notre flore intestinale. Il renforce en particulier notre système immunitaire, ce qui est plutôt pas mal, compte tenu du contexte actuel ! Il est aussi riche en vitamines B, C et D.

Les grains de kéfir vont servir de base pour préparer notre kéfir de fruits (qui est différent du kéfir de lait).

Les grains sont transparents et ressemblent à des grains de tapioca. Ces grains se nourrissent du sucre et des fruits que vous ajoutez pour préparer votre kéfir, et grossissent, de jour en jour, en fermentant votre boisson.

Cette fermentation donne une boisson légèrement pétillante, sucrée et acidulée, qui ressemble à du Kombutcha, mais en tellement plus facile à préparer ! 

Où trouver vos grains de kéfir ?

– Soit vous avez des connaissances qui en font la culture et qui pourront vous en passer quelques cuillères à soupe. C’est la manière la plus répandue : le principe de donation,

– soit vous pouvez en trouver dans des magasins bio,

– soit vous pouvez les commander sous forme déshydratée à des particuliers (beaucoup moins cher que dans les magasins bio !). C’est ce que j’ai fait. J’en ai commandé 20 grammes à un particulier sur Ratuken pour moins de 5 euro (si vous êtes intéressé(e), je peux vous donner son contact).

Le fait que vos grains de kéfir grossissent et se reproduisent au fur et à mesure de vos préparations vous permet d’en avoir toujours sous la main et de vous faire une réserve.

Par la suite, vous pourrez vous aussi en donner. Il faut savoir qu’à chaque préparation de kefir, vous obtenez généralement une cuillère à soupe supplémentaire de grains de kefir.

Et si vous souhaitez faire une pause, il est aussi possible de mettre ses grains au repos. Ce sera le sujet de mon troisième et dernier article sur le kefir de fruits, après celui de la recette du kéfir de fruits.

Et vous, avez-vous déjà testé le kéfir de fruits ? Vous êtes plutôt team kéfir ou team Kombutcha (ou Team les 2 !) ?

Aller au contenu principal