quel-alcool-boire-pour-preserver-sa-sante-et-sa-ligne

Quel alcool boire pendant les fêtes pour préserver votre santé et votre ligne ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet qui est plus que d’actualité à l’approche des fêtes de fin d’année, c’est-à-dire « quelle boisson alcoolisée privilégier pendant les fêtes pour préserver votre santé et votre ligne ? »

Je vais peut être vous surprendre, car, oui, il y a bien un alcool qui a un effet bénéfique sur votre organisme. Et là, je suis sûre que j’ai toute votre attention 🙂

Cependant, avant de vous révéler qui est l’heureux élu, je vous rappelle que si vous décidez de consommer de l’alcool, c’est, bien sûr, avec modération et, pas tous les jours. 

Et bien entendu, si vous avez des problèmes de santé, vérifiez toujours avec votre médecin, avant de consommer de l’alcool. 

Enfin, cet article n’a pas pour vocation de vous inciter à boire.

Ceci étant dit, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, le meilleur choix d’alcool pour votre santé est : 

…le vin rouge. C’est le célèbre French paradox !

Pourquoi le vin rouge ?

Tout simplement parce que le vin rouge est riche en polyphénols, et notamment en resvératrol. Ce sont des antioxydants très puissants, qui ont des effets cardioprotecteurs.

Le rôle des antioxydants est de neutraliser et d’éliminer les radicaux libres, qui sont à l’origine de l’accélération du vieillissement cellulaire.

On peut donc dire que le vin rouge est un piégeur de radicaux libres. 

Mais, une fois de plus, attention : Ce qui est intéressant dans le vin rouge, c’est le resvératrol, pas l’alcool.

Boire du vin n’est pas votre seule alternative pour  faire le plein de resvératrol. Vous pouvez aussi en trouver dans le raisin et dans les compléments alimentaires. 

Qu’en est-il du vin blanc et du rosé ?

Le vin rouge est à privilégier par rapport aux vins blancs et rosés, car il y a plus de resvératrol dans le vin rouge que le vin blanc, qui généralement se révèle aussi plus sucré. 

Le rosé est à éviter car il contient plus de sulfites que le vin rouge. Les sulfites servent de conservateurs, et peuvent provoquer des réactions allergiques.

Au risque de me répéter, tout est une question de quantité.  N’oubliez pas que, consommer en excès, l’alcool devient nocif pour votre santé. Il augmente alors la quantité de ces fameux radicaux libres dans l’organisme, responsables du vieillissement de vos cellules. 

Alcool et garder la ligne ne font pas bon ménage

De plus, si vous souhaitez garder la ligne, il est impératif de réduire, voire de supprimer, votre consommation d’alcool, car :

  • L’alcool ouvre l’appétit et retarde la satiété en agissant sur l’hypothalamus, qui joue un rôle clé dans la régulation de l’appétit.
  • L’alcool fatigue votre foie. Votre foie le considère comme une toxine. Il va donc travailler pour l’éliminer. Mais pendant qu’il s’occupe d’éliminer l’alcool, votre foie n’a plus le temps de s’occuper de l’élimination des graisses, ce qui entraine donc un stockage des graisses.
  • Il y a 7 calories par gramme d’alcool, et comme la plupart des alcools contient aussi des glucides, cela augmente la teneur en calories.
  • Enfin, l’alcool a un effet oestrogénique, c’est-à-dire qu’il peut faire varier votre taux d’hormones: donc Messieurs si vous voulez éviter des seins d’homme et un petit bidon de femme enceinte, modérez votre consommation et évitez surtout la bière qui contient plus d’oestrogènes que le vin rouge. Mesdames, trop d’oestrogènes = plus de cellulite !

 

Pour conclure

Si vous aimez un bon verre de vin rouge, faites-vous plaisir, mais n’excédez pas 1 verre de vin chez la femme, 2 verres chez l’homme, idéalement par semaine. 

Et si vous savez qu’exceptionnellement, les 24 et 31 décembre, vous allez boire plus qu’un verre, savourez lentement chaque verre d’alcool et alternez des verres d’eau entre entre chaque verre d’alcool… et ne prenez pas le volant !

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.

 

Retrouvez cet article en audio sur Emergence FM

Retrouvez cette chronique, en version radio, sur le site d’Emergence FM : l‘instant naturo avec SoSo

Qui suis-je ?

Je m’appelle Sophie Cot. Je suis la fondatrice de So So Healthy, Créatrice et Praticienne du massage signature So So Healthy (à découvrir dès janvier 2022),  Professeur de yoga, Praticienne en cohérence cardiaque, et Naturopathe en formation.

Suivez-moi sur Instagram et Facebook pour encore plus d’astuces naturo et bien-être.

Aller au contenu principal